Archives de catégorie : EAC

Éducation artistique et culturelle

L’école des Beaux-Arts s’inscrit dans un projet d’initiation à l’art, à partir de différentes disciplines et expérimentations. Les ateliers associent des pratiques techniques liées à des règles précises et des démarches plus expérimentales. Cette association entre technique et recherche constitue l’approche singulière d’une école d’art.

Dans le cadre du programme EAC, l’école des Beaux-Arts propose aux élèves de faire l’apprentissage de plusieurs langages formels et sensibles. Les ateliers développeront un point de vue particulier sur une thématique, une aventure plastique, qui fera écho aux productions d’artistes contemporains.

Pour l’année 2019-2020, l’école des Beaux-Arts est partenaire de la manifestation initiée par le Fond Régional d’Art Contemporain, Des Marches / Démarches : A travers expositions, balades, installations, workshops, performances et évènements; Des marches, démarches questionnera la marche en tant que pratique artistique (…) et s’ouvrira donc à tout ce qui impulse un mouvement non motorisé : marcher, courir, grimper, pédaler, nager… Les façons sont innombrables de mettre des corps en mouvement (y compris des corps animaux), selon des rythmes qui peuvent aller jusqu’au silence immobile, et en parcourant des territoires qui peuvent être intérieurs, escarpés, bucoliques, urbains… Des marches, démarches explorera l’incroyable richesse des déplacements à échelle humaine. »

Thématique année 2019-2020

UNE LIGNE EST UN POINT QUI EST PARTI MARCHER

Au début du XXe siècle, la mobilité des corps intéresse les scientifiques et les artistes. En tentant de trouver des représentations du mouvement, ces chercheurs vont renouveler l’imaginaire du corps humain. La figure de l’homme qui marche devient cette nouvelle image de l’homme moderne. Les artistes qui
s’emparent du mouvement l’explorent de plusieurs manières : trouver son image, en décrire la mécanique, cartographier le déplacement, se servir de la déambulation comme moyen de regarder ce qui nous entoure, ou encore explorer le geste dans tout ses déploiements. Paul Klee imagine les éléments de ses tableaux comme des formes qui cheminent dans l’espace : la vie des formes est mouvement. Il nous invite à suivre le jeu des relations graphiques et colorées, dans un monde où le mouvement génère des formes. Dans les récits de voyages, l’action lie les personnages à leur environnement. Des plongées dans l’inconnue, qui renouent avec la tradition des récits initiatiques : le mouvement donne du sens et le déplacement devient la quête. Comment un dessin devient un chemin, une manière d’arpenter les espaces, du pas à la page, du bout de fil à l’espace public ? Quel est l’imaginaire qui se construit au fil des déplacements ?

Les enfants seront invités dans chaque ateliers à expérimenter des situations, des relations, des récits et des formes qui susciteront l’imaginaire du cheminement. Quelques expositions organisées à la galerie du Pressing leur donneront la possibilité de rencontrer la démarche d’artistes qui s’intéressent à ces relations possibles entre marcher et créer.

Ateliers proposés pour 2019.2020

Catalogue EAC Arts visuels 2018.2019

Ateliers proposés pour l’année 2018-2019

Catalogue EAC Arts visuels 2017. 2018